Vincent

Vincent Xavier St-Laurent

Né d’une famille Québécoise ou la musique prenait une très grande place, Vincent a grandi avec l’influence de la musique progressive, rock et folk des années ’60 et ’70, puis avec les synthés des années ’80. Son adolescence a été bercée d’abord par Metallica puis par toute la vague grunge. C’est à cette époque qu’il commencé à jouer de la guitare, à former ses premiers groupes et à comprendre que la musique ne le lâcherait jamais!

À la fin de son secondaire, taisant son âge et celui de ses compagnons encore un peu plus jeunes, il a commencé à jouer dans les bars. D’abord sous le nom des « Dab’s » -premier nom qui lui est venu en tête quand la proprio du bar leur a dit qu’elle voulait le nom du groupe pour une affiche à l’extérieur. À ce moment, Vincent avait le fût de la bière allemande dans son champ de vision. Puis sous le nom des « Tok Sik » quand un incroyable bassiste s’est joint à la formation.

À l’université, c’est avec « Bang-Bang Jardins » qu’il a davantage développé son aisance en tant que chanteur-lead guitariste.

Ayant participé à plusieurs projets éphémères à l’extérieur, davantage à la basse, Vincent été plusieurs années sans trop jouer.

De retour dans la Capitale Nationale, Vincent avait envie de revivre cette expérience de groupe et la formation White’n Blues lui a offert un défi vraiment nouveau en tant que « simple » chanteur. La perspective est différente, mais le plaisir n’en est pas moindre avec ces excellents musiciens!